Témoignages

Voici un témoignage de M. Raymond Custeau. Il a été le premier traducteur au Québec des écrits de Luisa Piccarreta. Raymond était un passionné de la Divine Volonté et en faisait sa nourriture de tous les jours à l’exemple de Jésus–Christ.

C’était un ami avec qui il était si consolant et si plaisant de partager sur la Divine Volonté. Il était transparent de la Lumière de Dieu et son abandon à la Divine Volonté, surtout durant sa maladie, les derniers mois de sa vie, le rendaient comme un soleil rayonnant de la Beauté de Dieu.

Il a écrit cette lettre à Jésus en 2003, un an avant sa mort en 2004.
En voici quelques extraits :

« Il y a longtemps que je voulais T’écrire. Il me venait des idées mais je ne me sentais pas prêt. Seigneur Jésus, depuis toujours je me suis intéressé à Toi. Je sais que Tu m’aimes car Tu m’en as donné tant de preuves. Moi aussi je T’aime. Mais mon pauvre amour est marqué par une sorte d’impuissance dont j’ai pleinement conscience. Mais Tu m’as tout expliqué et Tu continues de m’initier à mon propre mystère qui n’a pas de sens en dehors de Toi. 

Tout se ramène à l’Amour. C’est la seule explication qui tienne.  Dans ton amour, ton désir que tous soient sauvés, Tu donnes à l’humanité une dernière chance.  Mais jusqu’où peut aller leur entêtement? Que sert à l’homme d’avoir eu du succès dans la vie, d’avoir été influent si c’est pour rater l’Essentiel?

J’attends ta venue avec impatience quand je vois la société et le monde se détériorer sur la planète. Il est difficile de vivre dans un monde auquel on se sent de plus en plus étranger, où très peu vous intéresse. Certes, il y a ma famille avec laquelle je suis lié et dont je suis responsable. Ma principale préoccupation c’est qu’elle soit sauvée.

N’est-ce pas Ta Volonté que nous Te confions tous nos problèmes? C’est une des conséquences du « oui » que nous T’avons donné. Je développe de plus en plus le réflexe de Te confier mes problèmes et ceux de ma famille à mesure qu’ils se présentent. Tu es considérablement plus efficace que les solutions que moi je pourrais chercher. Je n’ai qu’à suivre ton inspiration. C’est plus facile, et plus sûr quand on compte sur Ta Sagesse… Merci pour ton aide et gloire à Toi.

Dans ta Toute Puissance et dans ton Amour Tu veux nous combler et, pour cela, nous devons reconnaître que nous avons besoin de Toi.  Nous revenons toujours à la loi de l’Amour. Tout s’articule autour de l’Amour. Tout s’explique par l’Amour. Ce qui est richesse pour le monde où nous vivons n’est que pauvreté pour Dieu, Maître et Auteur de tout. Puisque tout vient de Lui, Il est le seul à pouvoir placer tout en sa véritable perspective et à donner à chaque chose sa véritable valeur au-delà de nos définitions et de nos perceptions.

Et Ta vision du monde, du passé, du présent et de l’avenir est telle, qu’en dépit des apparences, tout reste sous ton contrôle et Tu es prêt à intervenir quand Tu le jugeras à propos dans Ta Sagesse.

Quant à nous, notre vision est si limitée que les temps que nous traversons sont lourds à supporter. Nous attendons Ton retour et nous ne pouvons qu’espérer. Notre seule option est donc de prier, de vivre au jour le jour, et de suivre Tes conseils, ceux que Tu donnes par l’intermédiaire de Luisa Piccarreta.

C’est dans la Volonté Divine que nos témoignages tirent leur force car alors c’est Toi, le Seigneur qui témoigne à travers nous. Comme Ta Volonté est partout et sans limite, nos témoignages rejoignent tous et tout, au-delà du temps.   La Volonté Divine, de l’aveu même du Seigneur, est le grand Cadeau pour notre temps.

Tu as voulu nous associer à la transformation du monde.  Dans ton Plan Divin il faut que nous fassions notre part. C’est Ta Sagesse qui a prévu cela. Car en travaillant à l’avènement d’une Nouvelle Ère nous Te donnons l’occasion de nous transformer afin d’être éventuellement apte à participer à ta Gloire en étant purifiés. Il est difficile de découvrir toutes les facettes de Ton Plan. Il y a toujours quelque chose qui reste à découvrir. Mais tout se tient d’une façon étonnante, qui dépasse notre intelligence.

Pour Toi, le prix d’une vie est incalculable. Tu veux tous nous sauver, que nous partagions Ta Gloire dans ton Ciel.  Dans Ta Révélation à Luisa, Tu expliques que nous avons tous un défi à relever quant à l’usage de notre liberté. La Vierge Marie a relevé ce défi en renonçant dès le départ à sa liberté. Quelle leçon formidable de la part d’une simple mortelle aux anges déchus. Même Toi, Seigneur, Tu T’es soumis à cette règle malgré que Tu n’y étais pas obligé, n’étant pas une créature mais l’égal de Dieu. Tu es allé jusqu’au Sacrifice de la Croix pour nous donner l’exemple de l’obéissance poussée à sa limite : « Père, que Ta Volonté soit faite et non la mienne. »

Dans cette lutte entre le bien et le mal qui met en cause notre liberté et l’usage que nous pouvons en faire. Le mal dans le monde, aussi révoltant qu’il puisse paraître est le prix que les humains payent pour leur volonté de se passer de Dieu. Le mauvais usage de notre liberté est la racine du « mystère de l’iniquité » dont parle Saint Paul. Voilà pourquoi le Seigneur insiste tant aujourd’hui pour que nous donnions notre « oui » en réponse à Son Offre de partager sa Gloire.  

Il me paraît évident que la Création reste sous Ton contrôle et que Tu ne peux que triompher. Mais Tu laisses souvent courir les évènements pour nous faire comprendre dans quels pétrins nous nous mettons et combien nous avons besoin de Toi en dépit de notre orgueil et de nos aveuglements.

Comment te remercierais-je jamais pour toutes ces grâces que tu m’as accordées pendant ces mois d’épreuves, de doutes, d’angoisse? Tu nous fais passer par des chemins difficiles, qui font peur, mais au moment que Tu as choisi, quand nous sommes menacés de perdre espoir, Tu nous rescapes, mine de rien. Tu es vraiment le Maître de la vie. Gloire à Toi Seigneur! » 

***

Le 8 septembre 2018, je reçois un enseignement de Marie à Luisa, tiré de La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté, et cela suscita ma curiosité.

Effectuant des recherches sur cette parfaite inconnue qu’était pour moi Luisa Piccarreta, le regard douloureux de Jésus ployant sous la très lourde croix , levant la tête et suppliant Luisa : Âme, aide-moi, est venu plonger dans mon âme comme un brasier ardent.

À cet Appel Divin, mon Oui a été instantané.

Après une après-midi de recherche, j’ai acquis la certitude que tout mon être attendait cela de toute éternité et je me suis dit, Je rentre à la maison, à la Maison de mon Papa du Ciel. Ma joie était immense comme lorsqu’on découvre un trésor caché.

Je suis donc montée sur ma petite et nouvelle embarcation DIVINE VOLONTE. Jésus étant mon Ancre et ma Voile, Il m’a conduit à la Grande Arche Mondiale de la DIVINE VOLONTE où je rencontre des frères et sœurs du monde entier, avec lesquels je me forme et apprends comment vivre dans ce GRAND PRODIGE DES PRODIGES qu’est LA DIVINE VOLONTE.

Un grand merci à Marie
Un grand merci à Luisa 
Ô mon Jésus, je T’aime, je T’adore, je Te bénis, je Te remercie
je Te loue et Te glorifie au nom de tous et pour tous.
AMEN FIAT

Marie-Thérèse Faham
Marseille (France)

***

Je suis l’enfant prodige de retour de l’exile vers son Père. Je reviens à la maison dans sa Divine Volonté. Je reviens en boitant, délirante, affamée, souillée, assoiffée, pauvre mais je sais que mon Père m’aime avec tout mon bagage. La Trinité m’attend avec de nouveaux vêtements, une bague magnifique, un diadème, un festin et toute la famille céleste dans la Divine Volonté. Dans son éternel présent, je lui rends Gloire et Grâce d’or et déjà pour ce Don de la Divine Volonté. Fiat Amen

Ginette Tardif
Val-d’Or (Québec)

***

Bonjour à tous, voici mon témoignage, comme Luisa, je voudrais vivre cachée, mais je ne me sens pas autorisée à garder pour moi seule toutes les grâces reçues! Au début du confinement, n’ayant plus de messes en paroisse, j’ai cherché sur Internet de quoi combler le manque profond que je ressentais au fond de moi et j’ai découvert une messe de l’abbé Dominique Duten. En y découvrant la Divine Volonté, j’avais enfin le sentiment de rentrer à la maison. Le sentiment d’être à l’entrée de la porte mais que j’y étais chez moi ! Ma vie a été un long cheminement vers le Seigneur et que de Grâces et de signes n’ai-je pas reçus ! Tout en moi avais envie de crier, de témoigner, de trouver les mots qui pourraient convaincre les miens d’abord, les autres ensuite… mais je me suis heurtée très vite au rejet, à l’incompréhension à l’indifférence de tous, même des prêtres de la paroisse. J’avais trouvé Dieu mais je me sentais les mains liées ! Incapable de transmettre ce que j’avais reçu! J’ai fait acte d’abandon à Dieu et j’ai essayé de vivre le mieux possible dans Sa Volonté. J’ai cherché un directeur spirituel mais je n’en ai pas trouvé! C’est pourquoi, lorsque j’ai découvert la doctrine de la Divine Volonté j’ai été conquise et à présent, chaque jour, je chemine afin d’y entrer de plus en plus profondément. Jésus m’a enfin laissé trouver ce que j’attendais depuis si longtemps! Depuis lors je lis les livres de Luisa, j’ai encore beaucoup à apprendre, cependant j’ai l’impression d’y vivre depuis longtemps sans pour autant connaître l’immensité du Don que Dieu nous fait. C’est donc en toute confiance qu’en ce jour de Pentecôte 2020, je Lui ai apporté ma volonté propre, mon néant afin qu’Il y mette Son tout. Qu’Il puisse faire en moi tout ce qu’Il désire. Je ne sais si mes mots traduisent bien mes pensées mais ce dont je suis certaine c’est que je vais continuer jour après jour sur le chemin de la Divine Volonté. Avec tous tes enfants du passé, du présent, du futur à Toi, Seigneur, Gloire et louanges éternellement. En union de prières.

Marie-Anne Struyven
Belgique

***